Les prix des escort-girls à travers le monde

Depuis les fonctionnaires de bureau jusqu’aux chefs d’entreprise multimillionnaires, la catégorie de gens qui font appel aux services d’une escorte constitue un large éventail. C’est ainsi que la plupart des esprits se posent la question suivante : combien d’argent faut-il payer pour se procurer de bons moments avec une call-girl ? Voici une petite enquête dans le but de clarifier ce point.

En général, le tarif proposé par une escorte varie en fonction de divers critères. Parmi tant d’autres, on peut citer la qualité du service proposé, la requête du client (relation intime, compagnie seulement, autre…). Il ne faut pas aussi oublier les cotisations versées à l’État, car soulignons que dans certains pays, le métier d’escort est légalisé par la loi si bien que les participantes doivent payer d’impôts. En tenant compte de tous les paramètres nécessaires, la call-girl établit un tarif de base pour ses prestations.

Lisa, une escorte toulousaine propose ses services à 180 euros l’heure. Elle précise également que quelles que soient les attentes du client ce tarif est fixe. Dans un autre univers se trouve Lauren, une escorte de très haut de gamme qui facture ses activités à 18 000 euros la nuit. Il y a aussi les escorts de luxes engagés lors du festival de Canne qui empoche près de 40 000 euros pour seulement une nuit. Ce sont surtout les riches princes arabes qui sont prêts à débourser une somme pareille pour quelques heures de plaisir. Si certaines filles sont aux services d’un entremetteur qui s’occupe de leur trouver de gros bonnets, d’autres ont recours à de sites internet spécialisés afin d’y proposer leur service et afficher leur coût.

En Grèce une call-girl coute 35 euros

En ce moment, la prostitution en Grèce attire particulièrement les regards de ce monde. En effet, on peut négocier une passe de 30 minutes dans les rues d’Athènes à seulement deux euros. Même les escorts réputées pour leur service assez onéreux, accepte d’officier avec un salaire de 35 euros par heure. Cela s’explique notamment par la forte crise qui touche le pays.

Certes, si une escorte facture son travail mieux par rapport à une prostituée, c’est qu’il existe une nuance entre ces deux métiers. Une call-girl est payée pour des relations plus respectueuses qui ne sont pas obligatoirement sexuelles, ce qui n’est pas le cas d’une prostituée. Cette dernière est uniquement sollicitée pour du sexe.

Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment