Zahia, le scandale avec les joueurs des bleus

Pour prétendre au métier d’escort, il est impératif pour une fille d’être majeure. En effet, la loi en vigueur condamne tout individu qui sollicite le service d’une mineure pour effectuer toute forme de prostitution. C’était le cas de l’affaire Zahia, la célèbre créatrice de mode et des footballeurs français. Elle a recensé des stars de foot français ayant recours à sa sensuelle compagnie alors qu’elle n’avait même pas l’âge légal. Voici son histoire.

Au départ, Zahia Dehar n’était qu’une simple immigrée venant d’Algérie. À part ses voisins de Champigny-sur-Marne, personne d’autre ne savait qui elle était. La jeune blonde décide de s’adonner au métier du corps très tôt. En effet, elle commence cette pratique à l’âge de 16 ans. C’est sûr, elle dispose de tous les atouts nécessaires pour réussir dans le métier : silhouette de rêve, visage d’ange, lèvres sensuellement pulpeuses. Il y a de quoi faire s’agenouiller un homme. La jeune escorte évolue vite dans le domaine et commence à fréquenter des personnalités importantes.

Lors d’une enquête de mœurs menée par la brigade de répression du proxénétisme, la jeune fille figure parmi de nombreuses escorts interrogées. Elle révèle alors qu’elle a déjà proposé son service d’escort à des footballeurs français alors qu’elle n’était encore qu’une mineure. « J’ai tenu compagnie à Karim Benzema à l’oscar du foot en mai 2008 », précise Zahia. « J’ai également été envoyée, avec une autre collègue, à l’hôtel Munich en guise de cadeau d’anniversaire pour Frank Ribéry. » ajoute-t-elle. Une révélation qui engendre un énorme scandale, ce qui a valu une célébrité quasi immédiate pour la jeune escorte. Pour les deux stars du foot, les tensions vont finir par se relâcher après quelques années d’altercation avec la justice. Leur principal moyen de défense était « on ignorait que Zahia était encore mineure ».

Pour Zahia, une constante apparition dans les médias était l’occasion à ne pas rater pour entamer une reconversion personnelle. La jeune escorte se lance donc dans le monde de la mode. Elle commence à se faire connaître et accepte de multiples interviews à des chaînes de télévision. Zahia précise clairement un point essentiel en ce qui concerne son activité lors de ses tête-à-tête avec les journalistes : « je suis une escorte, non pas une prostituée ». Pour la call-girl, la différence entre ces pratiques est nette. Si une prostituée n’est payée que pour procurer du sexe, une escorte quant à elle, est beaucoup plus que cela. Elle veille à ce que son client soit en galante compagnie.

Comments

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment